Conduite à tenir en urgence

  • Fracture ouverte de l’épaule chez un chat présenté en urgence dans le service vétérinaire de garde. Une petite plaie (flèche) peut parfois cacher d’importantes lésions en profondeur et avoir de graves conséquences infectieuses.

On parle de fracture ouverte  chez le chat dès qu’il existe, en plus de la fracture, une plaie de la peau proche de la lésion. Si votre chat est victime d’un accident, qu’il a une boiterie importante associée à une plaie, il peut y avoir fracture ouverte.

 

Les fractures ouvertes sont souvent douloureuses, alors, faites attention de ne pas vous faire mordre ou griffer en manipulant le chat, même s’il est très gentil.

Les premiers gestes à faire

  • Bien recouvrir la plaie avec un pansement stérile (ou un linge propre)
  • Éviter de manipuler le membre pour ne pas aggraver les lésions
  • Amener le plus vite possible le chat chez le vétérinaire.

Gravité

Une fracture ouverte est une urgence vétérinaire vraie.

Le risque majeur est la contamination de l’os par des germes (ou bactéries), provoquant des complications parfois très sérieuses. Une douleur importante est de règle. La gravité dépend également de ce qui a provoqué la fracture : un accident peut aussi avoir entraîné d’autres lésions au niveau des organes de l’abdomen ou du thorax, une hémorragie interne, …


Le pronostic vital du chat peut être engagé
.

 

Principales causes possibles

Traumatismes, accidents de la rue, bagarres, morsures par un autre animal, chute par une fenêtre (fréquent dans les zones urbaines comme Paris et la région parisienne), plaie par balle et autres armes à feu, …

 

Quel vétérinaire contacter ?
Vétérinaire traitant, centre d’urgence vétérinaire, …

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
  • En son absence, une consultation sans délai dans un service d’urgence s’impose. Il faudra faire des radiographies, des soins locaux importants (le plus souvent sous anesthésie générale), adapter le traitement de la douleur à l’évolution de la situation, lutter contre l’état de choc par une réanimation médicale, …

Hospitalisation

Pratiquement toujours nécessaire. Les fractures ouvertes chez le chat nécessitent une intervention chirurgicale.

 

Source : Fregis.com